Famille Besner d'origine française

 

Poème en hommage à l'ancêtre Besner

 

Du temps de sa jeunesse, on sait très peu de choses,

Qu'il cultiva la terre et puis se fit "brassier",

Travaillant de ses bras à mille et un métiers.

Son enfance passa comme passent les roses,

Un jour gardant moutons, l'autre dans les semailles,

Des matins d'engouement des lendemains perdus,

Des élans d'espérance et des rêves déçus.

L'existence de Jean voguait vaille que vaille.

 

Son destin l'attendait au printemps de son âge

Quand il s'enrôla au service de son roi

Le ciel lui adressait un sourire narquois

Alors qu'il s'engageait sur la foi de présages.

Enfin son horizon s'ouvrait sur l'aventure,

Au-delà de la mer, dans un monde nouveau.

Jean se débarrassait de tristes écheveaux

Pour tâter l'inconnu, là où l'âme s'épure.

 

On chercherait en vain faits d'armes et prouesses

Dans sa vie de soldat ou bien de défricheur

Jean Bézanaire fut honnête travailleur

Qui portait dans son coeur ses titres de noblesse.

Son nom est confiné à la Petite Histoire.

Pourtant dans la défaite endeuillant le pays

Il aurait pu partir mais il resta ici

Enracinant le nom de Besner Prêt-à-Boire.

 

Georges Brunet (1931-) fils de Bruno Brunet et de Calixta Besner

Laval (Québec) juin 2002

 

pour revenir au début de la page du texte où se trouvait ce lien, cliquez sur le bouton « précédente » de votre navigateur; pour aller n'importe où sur le site, utilisez la barre de navigation qui suit.